La Mezouza, explication :

juin 12th, 2015

La Mezouza est un parchemin sur lequel un Sofère (scribe qualifié) écrit à la main avec une plume et de l’encre les deux premiers paragraphes du Chema Israël. La Mezouza doit être fixée à l’entrée de la maison ainsi qu’à l’entrée de chaque pièce habitable.

Cet objet atteste que toute la maison et ce qu’elle contient sont imprégnés du contenu de ces deux paragraphes : le début étant le Chema Israël, la foi en un D.ieu Un qui amènera à la délivrance véritable et complète quand «se multiplieront vos jours et les jours de vos enfants sur la terre que D.ieu a promise à vos pères aussi longtemps que le ciel sera sur la terre» c’est-à-dire de façon éternelle avec la venue de Machia’h.

D’autre part, la Mezouza protège les habitants de la maison quand ils s’y trouvent à l’intérieur mais aussi quand ils en sortent et qu’ils sont en voyage. La Mezouza a aussi la capacité d’empêcher les «vents spirituels indésirables» de s’introduire dans la maison et d’en déstabiliser les habitants. Ainsi la maison sera cachère dans tous les détails.

parchemin 2Pour cela, il faut faire vérifier par un Sofère compétent si le parchemin est cachère, si les lettres ne se sont pas effacées avec l’usure du temps, de l’humidité, de la chaleur. Cette vérification doit avoir lieu au moins deux fois en sept ans ; nombreux sont ceux qui les font vérifier une fois par an et, en tous cas, à chaque déménagement ou dans le cas d’une maladie ou d’un accident grave, D.ieu préserve.

Le maître de maison fixe les Mezouzot au linteau de chaque porte, dans le tiers supérieur, en récitant la bénédiction : Barou’h Ata Ado-naï Élo-hénou Mélè’h Haolam Achère Kidechanou Bémitsvotav Vetsivanou Likboa Mezouza – Béni sois-Tu Éternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui nous a sanctifiés par Ses commandements et nous a ordonné de fixer par un clou la Mezouza.

Si on fixe plusieurs Mezouzot en même temps, on ne récite qu’une fois la bénédiction.

(D’après Rav Shmuel Bistritzky – Hamivtsaïm Kehala’ha)

Vous devriez aussi aimer

Laissez votre commentaire