YOEL STRICK MENACE l’IRAN : UNE AUTRE GUERRE DANS LE NORD SERAIT LA DERNIÈRE.

octobre 8th, 2018

LA RÉACTION DE FLATTO-SHARON FACE AUX ÉVÈNEMENTS

Yoël STRICK menace l’Iran : une autre guerre dans le nord serait la dernière.

Le chef du Commandement du Nord de l’armée israélienne a lancé une menace claire contre le Hezbollah, basé au Liban, et son patron iranien dernièrement, disant que la prochaine guerre d’Israël contre le groupe terroriste serait la dernière.

« [Le Hezbollah] ressentira la force de notre bras. J’espère qu’il n’y aura pas une autre guerre mais s’il devait y en avoir une, ce ne serait pas une Seconde guerre du Liban encore une fois – mais bien la dernière guerre du nord », a commenté le général de division Yoel STRICK, lors d’une conférence organisée par la chaîne Hadashot. YOEL STRICK se référait au conflit survenu en 2006 qui avait opposé l’état juif et la milice chiite, qui avait été marqué par des accusations de mauvaise préparation et de mauvaise gestion à l’encontre des militaires et des leaders politiques du pays.

Pendant cette conférence, le chef du Commandement du nord a souligné que l’armée israélienne s’était considérablement améliorée dans les 12 années qui ont suivi la guerre, avec un programme d’entraînement intensif, de meilleurs armements et des capacités de renseignement renforcées.

« Si le Hezbollah savait ce que l’on sait d’eux, il ne s’exprimerait pas avec tant de confiance », a indiqué M. YOEL STRICK.

« Au Hezbollah, on fait des communiqués depuis des bunkers. Nous sommes conscients de la situation économique et des capacités du groupe », évoquant la tactique des chefs du Hezbollah consistant à se cacher dans des souterrains par crainte des frappes aériennes israéliennes.

Le Hezbollah a été formé au milieu des années 1980 et il est devenu la première menace pour l’état juif dans la région, doté d’un arsenal de 100 000 à 150 000 obus de mortier, roquettes et missiles. Selon des responsables des renseignements israéliens et occidentaux, l’Iran a aidé le Hezbollah à développer des missiles de précision grâce auxquels le groupe terroriste a la capacité d’organiser une attaque peut-être plus aboutie contre Israël. M. STRICK a reconnu la menace posée par le Hezbollah : Le front intérieur israélien n’étant pas                 « Inatteignable », mais il a déclaré que l’armée israélienne répondrait à tout tir de roquette et de missile par des « tonnes d’armes de précision dirigées contre le Hezbollah ».

« Les citoyens de l’état d’Israël doivent rester calmes et placer leur confiance dans l’establishment  de sécurité qui sait comment agir de manière déterminante, précise, et même utiliser la force la plus agressive possible »,  si nécessaire.

Votre opinion nous intéresse, écrivez-nous à :   henwoodfi@gmail.com

Vous devriez aussi aimer

No announcement available or all announcement expired.