LE RAV DAVID MÉNACHÉ: POURIM EN 4 COURS

mars 5th, 2018

Rav Ménaché révèle pour la première fois dans une vidéo qu’il est issu d’une lignée de Rabbanim illustre. Son arrière-grand-père, Rav Yosef Antibi a été Grand-Rabbin d’Egypte dans les années 40 et lui-même avait pour grand-père, Rav Yaacov Antibi, ancien grand-rabbin de Syrie, connu pour avoir été victime de l’accusation de crime rituel (la première fois au monde, en 1840), accusation entrée dans l’histoire comme « L’affaire de Damas ». Il fut emprisonné par les autorités de Damas et sa mise en liberté fut le fruit des efforts de Lord Moses Montefiore auprès des autorités ottomanes.
Rav David Ménaché est né à Suez en 1945. Dans cette ville, nous explique-t-il, les seules écoles dignes de ce nom étaient chrétiennes. Là, il subit diverses tentatives de conversion au catholicisme qu’il rejeta.

L’arrivée de Nasser au pouvoir conduisit à la spoliation économique du grand magasin de son père à Suez et inévitablement à l’émigration en Italie en 1957. Très tôt, son don pour les mathématiques se révéla et il décida de poursuivre ses études dans ce domaine. Il les fit à l’université du Vatican, la seule qui n’exigeait pas l’obligation de la présence physique à chaque cours et qui assurait au jeune David Ménaché la possibilité d’étudier la Thora.

Il fit donc ses études à l’Universita Sacre-Cuore du Vatican. Dans cette université, les juifs n’y étaient pas admis en vertu du statut édicté par le fondateur de l’université Padre Gemmeli, lui-même signataire de la proclamation raciale de Mussolini. En tant que contribuable italien, tout étudiant devait avoir normalement accès au service académique sans discrimination, compte tenu de la subvention de l’université par l’Etat.

La requête de l’étudiant David Ménaché fit beaucoup de bruit dans les médias italiens et il fut malgré tout accepté à suivre les cours de cette université. Cependant il dût se soumettre à des conditions particulières: étudier tous les cours de morale et catéchèse chrétienne et ne pas faire acte de prosélytisme.

Il poursuivit ses études universitaires avec un doctorat en sciences. Parallèlement, il fit ses études de rabbin à Gatshead en Angleterre puis, il monta en Israël pour étudier dans les yeshivot, notamment celle Yéshiva Ha Néguev du Rav Issahar Meir Zal et pour le Sod, la Yéshiva du Rav Kaddoury et du Rav Darzi.

Là, ses connaissances mathématiques associées aux écritures saintes ont permis de révolutionner la compréhension de la Torah. Un nouveau pan entier du savoir thoraïque a été révélé.

Pendant des dizaines d’années, il a poursuivi ses recherches qui l’ont conduit à enrichir considérablement la révélation du Sod, l’interprétation secrète de la Torah. Et à le faire savoir dans le monde juif et dans les cercles rabbiniques.

Le Rav Ménaché poursuit inlassablement son œuvre de diffusion de la Torah et de ses secrets. Conférencier hors pair (en hébreu, français, anglais, italien) dans le monde entier, il a publié 26 DVD et maintenant édite ses propres livres dont le célèbre « Béréchit –l’universalité d’un mot » (une somme de 541 pages) et le tout dernier « 101, le paramètre d’Israël » (550 p), qui tous deux, avec les DVD, peuvent être commandés sur le site web : ravmenache.fr

COMMENT LE RAV PROCÈDE À SES RECHERCHES
Le Rav est un mathématicien illustre, docteur en sciences économiques et mathématiques, qui donne des cours réguliers de Thora au corps enseignant du Technion de Haïfa (théâtre de Haïfa, à l’initiative du ministère de l’éducation). Il a réussi à faire Téchouva à des professeurs réputés. Et qui a fait des présentations devant de grands Rabbanim, au plus haut niveau, sur les sens cachés de la Thora.

Les mots figurent en entier ou sous forme codée, avec saut régulier de lettres.

En fait, explique le Rav, « il s’agit d’un message codé du tout puissant qu’il faut essayer de décrypter car ces messages sont tous en filigrane dans la Thora. Chacun des 4 niveaux d’explication de la Thora (Pchat, Remez, Drach et Sod) aura son propre Sod, qu’il faut aussi déchiffrer. Il existe ainsi un Sod du Pchat (explication simple), un Sod du Remez (explication par allusion) et un Sod du Drach (explication allégorique) et un Sod du Sod (explication ésotérique) ! La plupart des Rabbanim enseignent la Thora des trois premiers niveaux, ce qui limite le message divin ». Face à cette lacune, l’approche du Rav Ménaché «déchiffre le Sod du Sod, le secret au carré, qui amène au sommet de toutes les connaissances dans toutes les disciplines de la connaissance humaine ». Les découvertes du Rav Ménaché épatent ainsi ses maîtres, collègues et fidèles. Ses études quotidiennes portent sur le Zohar, les livres du Ari Za’l et la Guémara sous l’optique du Sod.

Dessinés par le Rav lui-même, les portraits d’éminents Rabbanim parsèment les murs de son bureau: Rav Kanneman Za’l, fondateur et Rosh Yéshiva de Poynovitch, Hafetz Haim Za’l, Rabbi Barouh Tolédano Za’l, Rav Yaacov Hadès Za’l, Rav Mordekhai Attia Za’l de Porath Yosef, Rav Sarne Za’l Roch Yéshiva de Hévron, Rav Efraim Cohen Za’l, Rav Yosef Haim Zoenefeld Za’l, grand-rabbin de Jérusalem il y a un siècle, Rav Shimon Skop Za’l, Rav Soleveitchik Za’l, Keduchat Halevi Za’l, l’Admour Hazaken de Loubavitch Za’l, Rav Moshe Wolfson Chlita.

Publié avec l’accord du Rav David Ménaché pour Météorlemag.
liste des vidéos à consulter sans modération et à faire partager!!!
1ère partie

2ème partie

3ème partie

4ème partie

Vous devriez aussi aimer

Laissez votre commentaire

No announcement available or all announcement expired.