Quand Bar Refaeli voulait privatiser le ciel pour son mariage

septembre 21st, 2015

Nous vous l’annoncions il y a déjà quelques mois, Bar Refaeli qui va se marier à Adi Ezra, un homme d’affaires israélien, ce jeudi 24 septembre (lendemain de Yom Kippour) en Israël, a demandé pour l’occasion de fermer l’espace aérien au-dessus du lieu du mariage ce que l’Autorité israélienne de l’aviation civile avaient accepté jusqu’à ’il y a quelques heures.

Les autorités avaient dans un premier temps informé les pilotes et compagnies aériennes qu’ils ne pourraient pas survoler la forêt du Carmel au nord d’Israël où aurait lieu la cérémonie, selon le site israélien Ynet. Cette interdiction serait appliquée de jeudi 17h00 à vendredi 02h00.

Le couple a choisi d’utiliser deux avions privés ainsi qu’un dirigeable pour filmer leur mariage. Tout en sobriété. D’ailleurs Cette annonce n’a pas fait que des heureux puisqu’un un pilote a indiqué à Ynet qu’il jugeait cette demande “ridicule”.

“Fermer une voie aérienne publique à la demande d’une célébrité qui veut que la fête reste privée, c’est comme demander de fermer l’autoroute d’Ayalon (qui traverse Tel Aviv) car la personne ne veut pas que l’on puisse photographier sa maison depuis la route”, a-t-il ajouté.

 

Nous vous racontons tout cela au passé, car visiblement, aux dernières nouvelles, Bar Refaeli s’est vu refusé sa demande. Dans un éditorial de ce dimanche 20 septembre, le quotidien Haaretz a dénoncé le traitement privilégié accordé à la top-modèle. Face à la polémique grandissante, le ministre israélien des Transports Israël Katz a donc annoncé qu’il annulait la décision de l’aviation civile. Le ministre a souligné que l’espace aérien relevait du “domaine public”.

Les caprices des stars n’ont définitivement plus de limites.

Souhaitons tout de même un grand Mazal tov au couple.

 

JG/Meteorlemag

Vous devriez aussi aimer

Laissez votre commentaire

No announcement available or all announcement expired.